50% de la collection Ensemble pour la sclérose en plaques 2022 seront remis à la Société canadienne de la sclérose en plaques à la fin du mois de mai ! 📦 Livraison GRATUITE et rapide avec Purolator avec tout achat de 100$ de bijoux, avant taxes 📦

Qui est Alexandra ?

 

J'ai commencé la création de bijoux à l'âge de 11 ans, chez mes parents.

Ma tante est atteinte de la Sclérose en plaques depuis 2001 et je voulais l'aider. En 2005, j'ai commencé à faire des bijoux avec de petites pierres et billes, que ma maman m'avait acheté au magasin du dollar d'à côté. Je faisais de petits bracelets, lesquels je vendais aux coûts de 25 sous. Très souvent, on me donnait des 1$ ou 2$ ;) 

Un an plus tard, j'avais alors ramassé pas loin de 350$ et j'ai participé à la marche de l'espoir à Saint-Hyacinthe, entourée de ma famille.

 

 

Photo de ma Tatie et moi, en 2014.

On devrait en prendre une nouvelle, un jour... après le covid !

 

« Ma tante est atteinte de la Sclérose en plaques depuis 2001 et je voulais l'aider. »

 

Voyant mon intérêt pour la création de bijoux, mes parents m'ont inscrit à des cours de joaillerie (quelques soirs et fins de semaines) à une petite école spécialisée en la matière. C'est là où j'ai appris la base (fermer des anneaux et faire des 'loops' avec le métal) et des techniques plus avancées. Je créais des pièces uniques en travaillant le fil de cuivre. Pour une ado rendu à 12-13 ans, je créais de magnifiques bagues et pendentifs ! Aujourd'hui encore, je regarde les photos de ces bijoux et je suis impressionnée.

 

La vie m'a pourtant amené ailleurs pour quelques temps. En 2015, j'ai vendu tout mon équipement qui accumulait la poussière depuis quelques temps déjà. J'ai quitté mon emploi et mon appartement pour partir voyager en solo, avec mon sac à dos. J'avais 21 ans et j'avais besoins de trouver qui était ''La petite Alexandra''.

Rome fut ma maison pour 3 mois, et l'Asie du Sud-Est pour les 3 mois suivant. 

 

 Io voglio tornare a Roma !!

 

Quelques mois après mon retour, j'ai participé à une retraite de yoga en Estrie, où j'ai créé mon premier bracelet depuis des années. Je suis immédiatement retombée en amour avec la création de bijoux. J'ai également eu un énorme coup de coeur pour l'Estrie, la région où j'ai décidé de m'installer 2 ans plus tard.

 

La Petite Améthyste est née le mois suivant la journée magique de yoga, à l'automne 2016.

 

 

Depuis juin 2019, mon conjoint Jim m'aide beaucoup dans l'entreprise. Il m'aide lors de rush de production, il m'assiste lors des marché et il tient même le rôle de photographes par moments.

En décembre 2019, nous avons sauté dans le vide en faisant l'achat d'une machine laser industrielle. Il y en a dans la vie qui s'achète une nouvelle voiture sur un coup de tête et nous, on a acheté Jarvis, notre machine laser. Jim s'est joint à moi et La petite améthyste pour offrir un service de gravure laser personnalisé aux entreprises du Québec et d'ailleurs. Maintenant, c'est lui notre maître laséreur et on le surnome JimLaser.

 

Moments forts de la compagnie 

Etsy Québec parle de moi

 

En février 2021, La petite améthyste est entré dans la chaîne de magasins Simons, partout au pays ! Depuis, la collaboration est terminée, mais ça reste l'un des moments les plus forts de l'entreprise, tu comprendras.

Voici l'extrait du reportage réalisé par TVA nouvelles Estrie.